top of page

Jouer un gros coup avec les petits coups : un Love Motel à Shopping promenade ?

Et voilà que se termine ma balade amusée de ce centre commercial newstyle récemment ouvert à Strasbourg, avec cette question : a quand un endroit pour le business de l’infidélité et du 5 à 7 au Shopping Promenade ?

Le centre qui dispose déjà d’un Speedpark pour les activité indoor promet pourtant tous les loisirs pour occuper les adultes 7/7, en journée ou en soirée, alors pourquoi enterrer si vite sa vie de jeune fille ou de vieux garçon ?


Le futur de l’infidélité titre ce magazine qui trônait tout naturellement sur la table basse d’une salle d’attende de médecin à Mexico City, comme un Voici que voilà.


Car au Mexique, pas d’hypocrisie autour de ce sport national qui a ses arènes, où l’on peut encorner à tout va sans avoir besoin de sacrifier le taureau.

Dans les campagnes, on les appelle les Motels. Situés à l’entrée des villes, chaque chambre est située derrière un box de parking, dont il suffit de tirer le rideau pour ne pas reconnaitre le Pick up de votre jardinier qui explique le bien-fondé du bouturage à votre muchacha.


Dans les villes, on les appelle les Love Hotels, hôtels confortables aux façades très assumées.

Les chambres y sont spacieuses, décorées avec le goût à peine plus tape à l’oeil qu’une maison bourgeoise, ni Lupanars ni Vegas, mais permettant tout de même d'y prendre son pied ou faire un strip.



Les chambres disposent toutes d’un écran géant et de tous les supports visuels nécessaires sans qu’il ait besoin d'invoquer powerpoint, d'éclairages adaptés, et d’une chaise d’acrobatie en skaï comme on peut imaginer, qu’on appelle El Sillon (le Canapé), prêt à creuser au plus profond des vices et en canaliser l’irrigation.

Parfois, une balancelle fait office de baldaquin, comme échappée d’un arbre de jardin bucolique, à vouloir feindre le romantisme.

Préservatifs, peignoirs et brosses à dents jetables sont les services de base, et on peut acheter des accessoires variés mais tous avec variateur, faire monter des boissons, repas et éventuellement garder le serveur, souvent monté comme pour travailler au noir.


On y prend un forfait de 6H (compter 40 euros), pour 3 participants maximum. Au delà de 3, le forfait double.

Les hôtels disposent d’une suite Partouze (à ne pas confondre avec Penthouse (PH), bien que souvent située au dernier étage, avec piscine et bar, ou l’on peut se lire à volo les QR codes.

Nul ne sait si la piscine est filtrée entre chaque usage, histoire de ne pas tomber enceinte en y plongeant un orteil, ce pied qui est aussi un doigt, et si le PH y est vraiment neutre…

Jamais bien loin dans la rue, on y repère facilement le type qui vend de quoi vous faire bondir, comme dans n’importe quelle cage d’escalier d’un immeuble de Bondy.

On y croise un public très interlope des 3 sexes connus à ce jour, à tout heure du jour et de la nuit. On s’y salue poliment un sourire aux lèvres à la montée, un vilain rictus à la descente.

Check in express, petit espace discret dans le hall pour démarrer en cas d’urgence, des fois qu’un homme de ménage ne s’éternise au check out des précédent occupants.


Mais alors, a quand un Love Hotel à Shopping promenade, pour pouvoir s’envoyer en l’air sans avoir besoin de grimper dans la grande roue ?

En attendant que le promoteur #FREY travaille à cette innovation, sachez qu’il existe des endroits bien sous tous rapports ici à Strasbourg pour sauter une pause déjeuner, se ruer sur un buffet hors des heures des repas ou pour faire la razzia tout un week end avec un papy sans paparazzi.

Les hôtels assument discrètement la location de chambres à l’heure

Le service Room for a day les répertorie. La curiosité vous poussera t-elle à cliquer ?

Sachez que vous bénéficiez de 30 à 70% de réduction sur le tarif proposé pour une nuit ; la plupart des hôtels à Strasbourg proposent aux clients de réserver « instantanément » c’est à dire sans carte bancaire, des fois que Madame se découvre vocation de tenir un pressing 5 à 7.

Je connais même un bel hôtel de charme en centre ville qui possède une chambre 14 ou les Valentins peuvent jouer aux Tigres, sans éveiller les soupçons de la brigade.

Toujours envie de vous vautrer sur les couvre-lits ?


Pour les séjour plus longs, on peut se réfugier dans les Vosges, aller prendre sa dose de chlorophylle à cette adresse élégante et discrète, qui revient souvent sur ces bouches dont il ne sort pas que des mots. Du reste, le mobilier du Spa n’est pas sans rappeler de quel Sillon l’on vient… !


6 Bd des Enseignes, 67116 Reichstett

9H-19H tous les jours sauf Dimanche


Et pour info : les 10 meilleurs mexique sur booking.com. Une rubrique sur Booking




Comments


bottom of page