top of page

Les paniers du petit Lucien @ épisode 7

Alors dans #lespaniersdupetitlucien de la semaine il y avait du pissenlit, du radis noir, des betteraves Chioggia, des carottes, des échalotes et toutes les variations qu’on prête aux poitrines des femmes : en pomme, en poire et en purée.



Les pissenlits ont joué Racine directement au compost, devant la tâche herculéenne du dessablage, et un bilan carbone vs intérêt défavorable.

Les légumes ont compoté pour partie en marmite, pour partie en minestrone, au grand dam du chef de partie commis d'office à la découpe, et qui n'a pas fait que des quartiers.

Le radis noir à tombé le manteau pour paraître en lamellé-collé sur un balsamique de framboises, puis en torsadé-enlacé avec une carotte, tous deux coiffés d’une salsa au piment doux au miel. J’aurais pu me venger de les brûler d’un piment plus fort vu qu’ils ont eu raison de la lame du robot-coupe.

Les betteraves Chioggia toujours aussi spectaculaires se sont acoquinées à une rillette d'avocat pour se vautrer dans le monochrome, comme un vulgaire Doritos qui n'aurait pas eu la Palme.

Pommes et poires ont fondu dans un beurre d'oranges amères, autrefois confiture éponyme d’une maman pas si bonne, qui a trouvé-là une mort bien plus glorieuse que sur une tartine de petit dèj. Des raisins secs glacés dans un caramel se sont pris pour du caviar, trop contents d’avoir échappé à l’aubergine.


22 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comentários


bottom of page