top of page

#LIM2021, Jour 10 ❌ ‘Libère ton Energie’, à charge de revanche



Chaque jour, une oeuvre et une entreprise, pas forcément Cocarde, qui m’ont tapé dans l’oeil. Aujourd’hui c’est le dernier jour. Une œuvre au destin prometteur et 5 partenaires, l’occasion de parler un peu de l’envers du décor.

Lui, l’artiste,

David Davis, un artiste majeur de l’art contemporain français qui a émergé en à peine 10 ans ; son personnage-totem, l’homme à la tête dans l’art puisque’il n’aime pas le chou, est son alter ego artistique. La tête couverte d’un sceau de peinture, il échappe au tumulte de la société grâce à cette bulle protectrice.

David David, un enfant des quartiers qui éclaire de son oeuvre les problèmes de la société, elle était facile celle là, s’exprime également dans la peinture.

Elles, les entreprises.

5 PME qui jouent avec l’électricité et qui se sont interconnectés pour faire vivre le projet. Un peu maladroitement qualifiés de petits partenaires par l’organisation, ils ont fait cause commune pour rallonger, et partagent un discours cohérent autour de l’énergie : l’énergie critique pour Socomec, l’énergie lumineuse pour Lumières d’Alsace et Chrysalis, qui fait du mobilier lumineux urbain, l’énergie de la mobilité pour Rythmes & Sons qui crée des flycases sur mesure pour transporter des instruments, et l’énergie de la compétition pour Pegasus Racing.

C’est parfois tout simplement affaire de rencontre. L’artiste est présent depuis longtemps dans le showroom de Lumière d’Alsace à Illkirch qui lui sert quasiment de galeriste. Le collaboration s’en est trouvé toute naturelle quand il a fallu rameuter les copains. On peut d’ailleurs signaler que Lumières d’Alsace n’est pas avare de son temps pour faire parler de cette collaboration multiple et sans doute énergivore, car elle en déploie beaucoup pour mettre en lumière le projet.

Eux, l’ŒUvre

Libère ton énergie. Un flycase géant dont sort le personnage fétiche, mini d’un dispositif de captation et de restitution de l’énergie sous forme de lumière. L’œuvre qui est aussi une application sur smartphone qui en gère la ressource énergétique, en dépense moins qu’elle n’en produit, et se veut neutre en carbone à défaut d’un usage massif de résine !

On aurait pu imaginer que Libère ton énergie en offre un petit peu sous forme d’une prise recharge de portables, ayant aperçu des malheureux tourner autour smartphone à la main, s’interrogeant de savoir si cet objet bardé de capteurs solaires n’avait pas un usage plus collectif ! M’en étant ouvert à l’artiste, celui ci a répondu : je n’y avais même pas pensé !

En revanche, il a pensé à ce que tout cela allait devenir.

Beaucoup s’interrogent de savoir à qui appartiennent ces œuvres et ce qu’elles deviennent après l’exposition. La plupart appartiennent à leurs mécènes ; celle-ci devrait tourner dans les sièges sociaux des 5 partenaires. D’indiscrétion, on sait qu’elle pourrait servir d’apport à une fondation qui aiderait des jeunes défavorisés.

PLACE DES TRIPIERS

Pour en savoir Plus Mieux

Rythmes & sons: https://www.r-sons.com

16 vues0 commentaire

Commentaires


bottom of page