top of page

EP Tender réinvente le relais de poste

Love You Tender, Love You True, all my dreams fulfilled

Et pour cause, EP Tender concilie l’inconciliable : parcourir de longs trajets en véhicule électrique sans temps de recharge, grâce à une batterie autonome remorquée, échangeable dans des points relais.


© https://eptender.com

L’idée n’est pas nouvelle. En l’an de grâce 1500, Louis XII ouvrait au tout venant l’usage du Relais de Poste, fournissant aux voyageurs qui osaient s’aventurer sur les routes gite, couvert et chevaux frais.

5 siècles et 20 ans de disgrâce plus tard, les aventuriers de l’électrique ont la même appréhension à prendre la route : non moins par crainte de se retrouver à sec que se retrouver à plat.


Les hybrides qui ne remplissent pas leur promesse en termes d’émissions n’apportent aucune solution sur les longs trajets.

L’EP Tender et sa réserve de jus, en attendant la De Lorean qui carbure au déchets qu’on trouve hélas encore en encore trop grandes quantités sur nos routes (quoique…), est donc une bonne alternative pour une location à la journée qui tourne autour d’une trentaine d’euros.


Un équipage vient de parcourir 1000 kms non stop et zero emission en 9H41. Voici le principe.



L’inventeur et développeur Jean-Baptiste SEGARD qui aligne une écurie de pedigrees digne du Grand Prix de l’Arc de Triomphe, vise un déploiement pour 2022. Voir ici pour devenir client.

Pour y arriver et sans doute un peu verrouiller le marché, il vise que les constructeurs soient de la partie, notamment Renault et Peugeot, pour proposer au catalogue des options le tunnel de raccordement sur leurs véhicules, qu’on espère plus esthétique que l’attache caravane avec la boule de tennis dessus.


Une question demeure : pourquoi cibler explicitement les petites citadines, zoé et consœurs, légères et dépouillées, donc conçues par nature pour de courts trajets ? Difficile d’imaginer tailler la route en citadine. Votre cul pourrait bien vous le rappeler avant vos accus.


La question du design se pose également. On imagine qu’après la construction des premières infrastructures, un bon désigner se penchera sur la question en pensant un peu aux possesseurs de véhicules haut de gamme, plus propices à avaler du kilomètre.

Pour l’instant côté Image et ça reste un sujet plus sensible qu’on ne le croit aux yeux des défricheurs de l’électrique, on oscille quelque part entre la remorque de chantier et la roulotte de forain.


A suivre, et de près.


L’Alchimiste.


EP Trenders sur le net et les réseaux :


36 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comments


bottom of page